Les gyropodes

segway

Ces appareils ont fait leur apparition il y a quelques années et aujourd’hui, ce sont de véritables phénomènes de mode qui ont séduit petits et grands. Pourtant, il y a encore de nombreuses personnes qui en savent très peu sur eux, leur origine, leur mode de fonctionnement ou encore la façon de les utiliser.

Gyropode : qu’est-ce que c’est ?

On sait tous à quoi ressemble un gyropode pour l’avoir vu au moins une fois sur internet, à la télé ou dans la rue. Dans tous les cas, vous savez à peu près à quoi ça ressemble. Pour ceux qui n’en savent pas grand-chose, le gyropode est un « véhicule monoplace » muni d’une plateforme et de deux roues. Certains modèles sont également munis d’une selle qui permet de mieux garder son équilibre.

Le terme « gyropode » vient du grec « gyros » qui veut dire cercles et « podos » c’est-à-dire pied. Le terme a été évoqué pour la première fois en 2007 bien que le  prototype de cet appareil ait été mis au point en 2000. Quelques années plus tard, de grandes marques comme Honda et Toyota ont commencé à s’intéresser à l’appareil.  2013   a été l’année de la démocratisation, mais c’est en 2014 que le gyropode s’est vraiment fait connaître par le public. Petit à petit, il est devenu un phénomène de mode utilisé par petits et grands. Il rivalise désormais avec le skate électrique et la trottinette électrique.

Cet intérêt pour l’appareil est d’autant plus important qu’il s’agit d’un appareil écologique qui fonctionne par la seule force d’un moteur et d’une batterie.

Fonctionnement du gyropode

Le gyropode fonctionne grâce à un moteur et une batterie. Celle-ci est très souvent en lithium, car c’est une matière qui rend les batteries très autonomes. Si le moteur est responsable de la motricité de l’appareil, sa puissance s’exprime en Watt. Plus le moteur est puissant, plus rapide est l’appareil. La vitesse est exprimée en km/h et dépend vraiment du moteur, du poids de l’appareil et même du poids du conducteur.  Dans tous les cas, un gyropode peut supporter jusqu’à 100kg. Il n’y a pas que la vitesse qui est altérée par le poids.

C’est la batterie qui est responsable de son autonomie. Il s’agit de la distance que peut parcourir l’appareil en une seule charge. Une batterie plus autonome permettra de parcourir une plus grande distance. Les modèles les plus autonomes parcourent facilement 45 min.

Toutefois, le compromis entre le poids et la puissance est une donnée très importante. Les premiers appareils étaient assez lourds, soit 18 à 20 kg parfois. Cela altérait la vitesse de l’appareil, car plus l’appareil était lourd, moins vite il roulait.

Le coût

Des gyropodes, il y en a de différentes gammes. Le prix dépend de la gamme, de la vitesse, de la puissance et de l’autonomie. Plus l’appareil est performant, plus il est cher. La finition, elle aussi, joue beaucoup sur le coût. En moyenne, il vous faudra entre 400€ et presque 2000€ pour un gyropode. Il a beau fasciner, il n’est pas à la portée de tous.

 

Francis Chevrette

View more posts from this author